Déconfinement : salles de sport, restaurants en intérieur… nouvelle étape « attendue » dans le Nord Pas-de-Cal

Déconfinement : salles de sport, restaurants en intérieur... nouvelle étape "attendue" dans le Nord Pas-de-Cal

A l’intérieur des restaurants et des cafés, les salles de sport sont ouvertes, retour à 23h le mercredi 9 juin, une nouvelle politique sanitaire prend effet. Quelle est la préparation pour les détaillants? Quelle est leur attitude ? Conditions de jeu dans le Nord Pas-de-Calais.

Asseyez-vous dans la salle à manger du bistrot, transpirez sur le rameur du théâtre… Demain, mercredi 9 juin, toute la France fera un retour à la normale, avec le congé d’absence rétabli à 11h30 Dans le Nord Pas-de -Calais, restaurateurs et responsables de salles de santé ils se préparent à la troisième étape de remédiation.

Salles de sport : jauge limitée et réservations

Salles de sport : jauge limitée et réservations

Plus de lit gigogne dans la chambre, la salle de sport ouvrira demain. Les culturistes et culturistes peuvent accéder à leur machine et à leur cours de zumba. « Ce sont de bons cours en ligne, mais il faut qu’ils trouvent un tuteur, pour s’encourager ensemble », assure Nathalie Digirolamo, gérante du Carré, à Croix, près de Lille.

Au-delà des gestes barrières et de la désinfection régulière, cette ouverture dépend de tout protocole sanitaire : une distance de deux mètres entre les joueurs, la jauge est limitée à 50%, le maintien de l’heure fixée.

« Nous avons perdu 40 à 50% des membres de la santé. »

Nathalie Digirolamo explique : « Nous avons réduit la taille des parcours pour faire en sorte que la distanciation soit respectée, et nous avons appelé tous les adhérents à les prévenir qu’ils doivent s’inscrire avant de venir. Par téléphone ou en ligne.

Après sept mois de fermeture, les cinémas auront-ils tous leurs membres ? « On se dit qu’il n’y a pas de raison, parce qu’on veut tous le prendre », a déclaré le manager de Spare. Mais pour le gymnase Le squat de Saint-Omer, le constat d’un an du Covid est difficile à tenir : « nous avons perdu 40 à 50 % de notre santé ».

Cafés et restaurants : service en salle limité, terrasse à 100 %

Cafés et restaurants : service en salle limité, terrasse à 100 %

Après la réouverture des buches, le 19 mai, c’est le tournant de la reprise des devoirs, dans les bars comme dans les restaurants.

« C’est une bonne nouvelle, s’intéresse François Cadrelier, au-dessus du restaurant A Taaable, à Lille. Je n’emmène pas les gens chez eux, mais les accueille à table. »

Avec le retour du room service, il pourra augmenter le montant de l’accueil à sa place. Plus de planification de l’emplacement, et plus de service, la participation étant reportée à 23h. La flexibilité permettra à François Cadrelier de se souvenir de tous ses collaborateurs.

« Évidemment nous étions un peu débordés, mais nous sommes heureux de recommencer ! »

Gérant du Minck café à Calais.

Le protocole de santé publique s’applique aux restaurants et cafés qui doivent respecter 50% de la jauge de temps et des tables de six personnes. Le service au comptoir ne sera pas activé.

Côte à côte, bonne nouvelle, car ils tirent leur pleine capacité de remplissage, toujours des tables de 6 personnes suffisent. Et cela excite le gérant du café Minck à Calais, qui rouvrira son meeting demain. « On est un peu inquiets, la reprise après sept mois de confinement pour nous, confie-t-il. Mais on est content de recommencer, alors on espère pour le jour ! »

Alors que la météo s’annonce clémente dans les prochains jours, incitant à se ruer dans les chambres et les restaurants, sauront-ils survivre ? Y aura-t-il des mains parfaites ? Les chiffres montrent une pénurie : selon les États-Unis des métiers et de l’hôtellerie, parmi les 140 000 travailleurs du secteur ont changé d’emploi depuis la fermeture initiale.

Réouverture des bowlings, casino, escape game…

Réouverture des bowlings, casino, escape game...

Les piscines intérieures et les gymnases sont inclus dans la liste des installations qui ouvriront demain. Mais aussi des bowlings, des casinos, des jeux de vol… Ils doivent cependant respecter le taux de 50% des salariés licenciés.

Cahier de rappel

Cahier de rappel

C’est une nouvelle étape pour le 9 juin, pour vous rappeler le carnet de retour. Elle a été mise en place à la suite de la première interpellation, et se retrouvera dans de nombreux endroits, notamment dans les restaurants ou les théâtres.

Pour rappel, cet outil oblige les clients à saisir leur nom avant d’accéder à ces sites, afin d’être alerté en cas d’accident du Covid-19. Cela peut prendre la forme d’un carnet ou d’un code QR. « Pour notre part, nous travaillerons avec ce flash code, précise l’administrateur, François Cadrelier. Et si le client n’a pas de téléphone, nous lui prêterons une tablette numérique.

Prochaine étape : 30 juin

Prochaine étape : 30 juin

Le 30 juin sera la dernière étape du plan du gouvernement pour y mettre fin. Elle marquera la fin de la loi sur le rapatriement et il n’y aura plus de marches dans les lieux publics ouverts.

« C’est le jour que nous attendons vraiment avec impatience », déclare Nathalie Digirolamo, responsable de la salle de fitness Square. Car en économie, même après le 9 juin, les mesures « seront encore un peu gênantes ».