Un vaste trafic de stupéfiants démantelé dans le Nord et le Pas-de-Calais : un homme écroué

Un vaste trafic de stupéfiants démantelé dans le Nord et le Pas-de-Calais : un homme écroué

Le 2 juin 2021, un homme a été arrêté à Annœullin, dans le Nord. Il était à la tête d’un vaste trafic de drogue dans le Bassin Minier.

Par Florian Brassart

Posté le 7 21 juin à 20h02

Des armes retrouvés chez la cousine

Des armes retrouvés chez la cousine

Plusieurs kilos de cannabis et d’armes ont été découverts après le démantèlement de trafics de drogue dans le Nord et le Pas-de-Calais. L’homme qui l’a fait habite à Annœullin. Il vendait sa drogue dans sa ville, à Méricourt, Lens, Drocourt et Billy-Montigny. Explications.

La police a enquêté après que des informations anonymes eurent été transmises à la brigade des stupéfiants. L’Anoeullinois avait établi son trafic sur le Bassin Minier et s’approvisionnait depuis Lille. Sa cousine s’appelait la nounou.

L’intimé distribuait ses propres livraisons à ses clients et la maison de ses parents servait de magasin pour l’argent collecté. Le 2 juin 2021, la police est intervenue à son domicile d’Annœullin. Il a réussi à s’échapper par une fenêtre et a été retrouvé quelques instants plus tard sur un toit.

Le raid a été appelé et l’individu s’est rendu une heure plus tard. Il a été arrêté et placé en garde à vue et les agents ont saisi l’occasion pour procéder à des perquisitions. Au domicile de son cousin, 12 kg de résine de cannabis et 6 kg de mauvaises herbes ont été trouvés ainsi que deux fusils calibre 12 et un pistolet automatique.

216 kg de cannabis vendus en 3 ans 

216 kg de cannabis vendus en 3 ans 

Plus de 3.200 euros ont été retrouvés en liquide au domicile de ses parents. Finalement, quelques grammes de cannabis et le véhicule de livraison ont été saisis au domicile de l’intimé. Une deuxième vague d’arrestations a eu lieu les jours suivants.

Un couple qui s’est emparé d’un deuxième véhicule a été interpellé. En garde à vue, l’Annœullinois a joué son rôle dans cette relation. Mais une enquête a révélé qu’il avait commencé le trafic d’êtres humains en juin 2018 et vendu un total de 216 kg de cannabis.